Prévention des maladies hivernales avec la phytothérapie et les nutriments

Echinacea : plante médicinale

Echinacea : plante médicinale

Prévention des maladies hivernales avec la phytothérapie et les nutriments.

Soit se prévenir de la maladie en hivers (et le reste de l’année) avec la phytothérapie (médecine par les plantes) et des nutriments (composés organiques et inorganiques nécessaire pour entretenir la vie).
L’idée est simple : pour éviter de tomber malade il faut tout d’abord corriger les carences.
La plupart des maladies se développent en effet que si les défenses de la personne sont amoindries.
Ces défenses peuvent être amoindries pour diverses raisons : génétique, surmenage, fatigue, maladie, déséquilibre alimentaire, intoxications, soucis, variations climatiques etc.
Ce sont des facteurs déclenchant, qui favorisent l’éclosion d’une maladie pour autant que la personne y soit disposée.
Les médecines de terrain telles que l’homéopathie, la phytothérapie, la médecine chinoise, et l’oligothérapie sont des méthodes qui permettent de rééquilibrer un terrain déficient.
Un préalable à tout plan de prévention commence bien évidement par une consultation chez un médecin spécialisé.

Corriger les carences

pour prévenir les maladies hivernales, Il faut d’abord pallier les carences en nutriments. Il suffit en effet d’une seule vitamine ou d’un seul oligo-élément manquant pour que diverses fonctions vitales soient perturbées. En cas de carence, les premières fonctions à être compromises sont celles qui nécessitent le plus de nutriments, à savoir l’immunité et la reproduction.

 Fer
Le fer joue un rôle indirect dans la défense vis-à-vis des maladies infectieuses. En effet, il existe une compétition entre les bactéries et nos cellules pour utiliser le fer. Différents mécanismes sont mis à contribution pour priver les germes pathogène du fer qui leur permet de se multiplier. Une carence en fer diminue la phagocytose et la prolifération des lymphocytes T.

Ce sont les femmes enceintes et végétariennes qui sont le plus exposées à une carence. Mais 15 % des adolescentes sont déjà carencées en fer dans nos régions. La pratique sportive peut également augmenter les besoins en fer.

 Sélénium
Le sélénium est un oligo élément. Nos besoins sont de 50 à 200µg/jour, soit 1 µg/kg de poids corporel. Il ne faut pas dépasser un apport de 300 µg/jour.

Il s’avère immunostimulant à faible dose et immunosuppresseur à forte dose.

 Zinc
Le zinc est l’oligo-élément le plus abondant dans notre organisme après le fer et est stocké à 90% dans nos cellules.

Toutes les fonctions immunitaires sont diminuées en cas de carence. Le zinc est en autres nécessaire à l’activité de la thymuline pour la production de lymphocytes T par le thymus. Le zinc semble plus efficace est cas de maladie virale, contrairement au cuivre qui l’est davantage en cas de maladie bactérienne.

Les principales causes de carence sont l’alimentation du nourrisson au lait de vache, le régime végétarien et surtout végétalien, l’alcoolisme, la vieillesse, l’anorexie et l’alimentation parentérale. En vieillissant, le zinc est séquestré par des métallothionéines ce qui diminue sa biodisponibilité et favorise les infections. L’apport de 12 mg d’élément zinc pendant un mois permet de restaurer les lymphocytes NK à des valeurs observées chez les centenaires en bonne santé..

Les besoins en zinc sont également accrus en cas de grossesse, d’allaitement, de brûlure, de psoriasis, de tumeur, d’inflammation, d’infection, de stress. Certains médicaments diminuent d’absorptions du zinc (médicaments anti acides, anticonvulsivants, corticoïdes etc) et d’autres augmentent son élimination urinaire (diurétique thiazidiques). Le zinc diminue l’absorption de certains antibiotiques (quinolones et tétracyclines). Il faut alors espacer les prises à 2 heures d’intervalle.

 Vitamine A
La vitamine A favorise la différenciation des lymphocytes natural killer et T ainsi que la phagocytose. Cette activité immunostimulante est particulièrement utile en cas de rougeole et de rhumes à répétition.

 Vitamine B6
La carence en pyridoxine induit l’atrophie des organes lymphatiques, diminue le nombre de lymphocytes, diminue la sécrétion d’anticorps et la production d’IL2.

 Vitamine C
La vitamine C stimule l’immunité cellulaire et humorale contre les rhumes dont elle semble diminuer la durée selon certaines études. Elle stimule la production d’interféron par les lymphocytes T, ainsi que la formation de Lymphocytes T killer.
Il faut la consommer de préférence à jeun. Evitez les formes effervescentes alcalines ainsi que les associations avec l’aspirine.
La vitamine C naturelle a l’avantage de contenir aussi des citrobioflavonoïdes exerçant une activité vitaminique P et donc efficaces en cas d’ecchymoses et de troubles capillaires.

 Vitamine D
On peut considérer la vitamine D comme une hormone puisqu’elle agit sur un récepteur cellulaire. La vitamine D exerce une activité immunomodulatrice puissant et agit sur la maturation et la différenciation des mononucléaires.
Dans nos régions, la prise de vitamine D est conseillée de façon systématique car la majorité de la population est carencée. On estime que 40 à 100% des personnes âgées isolées présentent une carence en vitamine D. Chez ces personnes, il est préférable de donner une dose journalière de 800 à 1000 UI plutôt qu’une forte dose par mois car les petites doses sont mieux assimilées.

Les remèdes de terrain.

La notion de terrain est présente dans toutes les médecines traditionnelles.
En médecine ayurvédique (Inde), cette notion est représentée par les 3 dosha.
En médecine traditionnelle chinoise, les constitutions sont liées aux 5 pôles énergétiques.
En naturopathie, on parle plutôt des humeurs et types hippocratiques: lymphatique, bilieux, sanguin, etc.
En homéopathie, le terrain d’une personne est déterminé par sa constitution et sa diathèse.

Oligoéléments

L’oligothérapie (remède à base de minéraux en dose quasi homéopathique) a toute son importance dans les remèdes de terrain. Les oligo-éléments seront administrés à faibles doses, de l’ordre du microgramme pour relancer les réactions enzymatiques perturbées. Ils exercent leur action au niveau de la biochimie cellulaire et n’ont rien à voir avec un apport quantitatif.

 CuAuAg : 1 le matin à jeun sauf le week-end
 Mn Cu : pour les lève-tôt et couche-tôt
1 le matin à jeun sauf week-end

Remèdes à base de plantes

Les remèdes en phytothérapie permettent de donner de l’énergie aux personnes fatiguées. Ils sont à prendre de façon préventive et doivent être arrêtés en cas de maladie.

Eleuthérocoque
L’éleuthérocoque a une action immunostimulante. Il a un effet tonique et adaptogène.

Ginseng
Le ginseng est une plante immunostimulante et adaptogène.

Probiotiques
Selon la définition de la FAO/WHO, les probiotiques sont des microorganismes vivants qui, suite à leur ingestion adéquate confèrent des bénéfices pour la santé de l’hôte. Ils ont une action sur la modulation de l’immunité. Ils diminuent en autres le risque d’infections, de diarrhées, d’arthrite rhumatoïde et de pathologies inflammatoires intestinales.

Remèdes immunostimulants

Les remèdes immunostimulants qui stimule l’immunité et sont utiles en cas de
 prévention à long terme chez la personne sujette aux infections répétitives : 1x le matin 10 jours par mois
 prévention à court terme en cas d’épidémie: 3 prises/j pendant les 10 jours qui suivent le comptage épidémique
 traitement en cas de refroidissement sans fièvre : 3 prises/j pendant la durée de la maladie

Les remèdes immunostimulants sont à éviter en cas maladie auto-immune, allergie, grossesse et allaitement

Echinacée
L’échinacée stimule surtout la réponse humorale non spécifique grâce à certains polysaccharides ; elle est aussi antivirale par ses dérivés caféiques et antibiotique par l’échinacoside.
Action antivirale, antibiotique et conte candida albicans. Il peut aussi être utile en cas de furoncle, abcès, maladie fébrile éruptive comme la rougeole.

Lentinus edodes = shiitake
A une bonne activité antivirale. Il est utile en cas de grippe et d’herpès.
Sources
Sspf, les concepts de pré-et probiotiques, 2012
Manuel pratique de nutrition, Dr Médard
Propriétés diététiques et médicinales de nos aliments et épices, tome 2, Dr Wuyts
Prévention des pathologies hivernales, Dr Wuyts

 

Qui sommes nous?

La Pharmacie Darwin est située à Ixelles (Bruxelles). Outre les médicaments classiques allopathiques, nous sommes spécialisés en remèdes naturels, en nutrithérapie (Energetica Natura, Pileje,Physiomance, Inovance),  en cure protéinées (Protéifine), aromathérapie, phytothérapie, cosmétiques naturels…. Nous réalisons également des préparations magistrales et officinales de qualité (y compris à base de Phytostandard).

 

Vous pouvez nous contacter au 02/347 09 49 ou par e-mail: info@pharmacie-darwin.be

Heures d’ouverture:

Lundi au Vendredi: 8h30 à 19h00
Samedi: 9h30 à 13h00